cisr de février 2008

cisr de février 2008

Accueil | Table des matières | Liste des éditoriaux

Le premier Comité Interministériel de Sécurité Routière vient enfin de se tenir. Je n'en attendais rien et je n'ai donc pas été déçu.

Les raisons de ce pessimisme sont les suivantes :

Les neuf premiers mois du nouveau gouvernement n'ont pas été mis à profit pour définir les conditions de la reprise de la baisse de l'accidentalité routière. Cette situation n'a pas une cause unique, plusieurs facteurs se sont conjugués pour produire ce déficit d'action :